Connexion    
 ou Enregistrement
  • Accueil
  • Pyrene HandBall Tarbes Louey Juillan

Parcourir ce sujet:   1 Utilisateur(s) anonymes





News handball France
Modérateur
Inscrit:
13/02/2008 18:09
De Lanne
Groupe:
Animateur Site
Post(s): 4458
Niveau : 49
HP : 242 / 1214
MP : 1486 / 34656
EXP : 59
Hors Ligne
Jeu
Le 1er trailer de Handball 17 dévoilé !
le 9 septembre 2016, par Isakovic
Brèves | En dehors du terrain | Jeux

image: http://i1.wp.com/handnews.fr/wp-conte ... amed.jpg?resize=440%2C600
handball 17

La nouvelle version du jeu vidéo Handball 17 se profile. Cette nouvelle édition, intégrant le contenu de la saison 2016/2017, sortira en octobre 2016 sur PC, PlayStation®4, PlayStation®3 et Xbox One.
Trailer Handball 17 par Handnews

Pour cette nouvelle saison, outre les deux championnats allemands et les premières divisions espagnole et française, la deuxième division française rejoint la franchise Handball et fête ainsi son intégration dans la Ligue Nationale de Handball, afin d’offrir l’intégralité des 82 équipes officielles des plus prestigieuses compétitions européennes : STARLIGUE et PROLIGUE en France, DKB Handball-Bundesliga et 2. Handball-Bundesliga en Allemagne et Liga ASOBAL en Espagne.

Développé par le studio français Eko Software (How to Survive 1 et 2, Handball 16…), Handball 17 offre des matchs plus dynamiques et réalistes grâce à de nombreuses nouveautés. Avec un gameplay totalement repensé, une nouvelle intelligence artificielle, des commentaires entièrement refaits et l’ajout de plusieurs niveaux de difficulté. Les fans de la discipline pourront jouer avec les plus grandes stars du handball afin de mener leur équipe favorite à la victoire et profiter de matchs entre amis grâce au mode multijoueur local ou en ligne.

Contribution le : 16/09/2016 23:38
_________________
"Répéter n’est pas recommencer". D.Constantini
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: News handball France
Modérateur
Inscrit:
13/02/2008 18:09
De Lanne
Groupe:
Animateur Site
Post(s): 4458
Niveau : 49
HP : 242 / 1214
MP : 1486 / 34656
EXP : 59
Hors Ligne
EDF
Les Karabatic à nouveau « Dieux du Stade » !
le 15 septembre 2016, par Isakovic
Brèves | Equipe de France

image: http://i1.wp.com/handnews.fr/wp-conte ... ture.gif?resize=640%2C278
nikola_karabatic

Une nouvelle fois le handball sera à l’honneur dans l’édition 2017 du calendrier des « Dieux du Stade » réalisé par le club de rugby professionnel du Stade Français. Cette année, c’est ERRIKOS ANDREOU, photographe d’origine grecque, qui a immortalisé sur 38 clichés noir et blanc, les corps de 30 sportifs tels des statues des Dieux de l’Olympe. Un clin d’oeil est fait aux JO de Rio avec la présence de Nikola et Luka Karabatic, Terry Bouhraoua en couverture (meilleur marqueur du tournoi olympique de Rugby à 7) et Loïc Pietri (Judo). 5 disciplines sont à l’honneur dans ce 17ème opus : Rugby, Handball, Judo, Biathlon, MMA (Mixed Martial Arts).

Le Calendrier DIEVX DV STADE a su imposer un nouveau style de photographies de nus masculins, redéfinissant à jamais les canons de la beauté des sportifs. Devenu une référence incontestable en matière de nus artistiques, la réalisation et la Direction Artistique, l’impression et la mise en page, complètent cette véritable oeuvre d’art. La notoriété et l’esthétisme des rugbymen et de leurs invités sont mis à profit en soutenant cette année encore l’Association « Le Cancer du Sein, Parlons-en ! »

Contribution le : 16/09/2016 23:41
_________________
"Répéter n’est pas recommencer". D.Constantini
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: News handball France
Modérateur
Inscrit:
13/02/2008 18:09
De Lanne
Groupe:
Animateur Site
Post(s): 4458
Niveau : 49
HP : 242 / 1214
MP : 1486 / 34656
EXP : 59
Hors Ligne
TDC
PSG VAINQUEUR LOGIQUE DU TROPHÉE DES CHAMPIONS
le 17 septembre 2016, par Lanfillo
A la une | Brèves | France | LSL



image: http://i2.wp.com/handnews.fr/wp-conte ... /PSG.jpg?resize=640%2C427

psg

Le PSG n’a laissé aucune chance au HBC Nantes en finale du Trophée des champions, et remporte logiquement son premier trophée de la saison au Vendéspace de Mouilleron-le-Captif (35-26).

Double-tenant du titre, Paris tenait à conserver sa couronne face à Nantes, régional de l’étape au Vendéspace et pour la première fois en finale du Trophée des champions. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le suspense a été de courte durée.

PARIS EN MODE BULLDOZER

image: http://i0.wp.com/handnews.fr/wp-conte ... -PSG.jpg?resize=300%2C200

hansen-psgParis a donné le ton d’entrée de jeu. Très efficace dans le jeu en transition, les joueurs de la Capitale mettent cinq minutes à créer un écart de trois buts (4-1, 5′). Un but en contre du jeune pivot nantais Dragan Pechmalbec ramène le H à un but (4-3, 7′), mais un 6-1 permet à Paris de prendre le large (10-4, 15′). Luka Karabatic est très actif dans ce bon début de match parisien : le pivot est facilement trouvé dans la défense nantaise et marque à quatre reprises dans le premier quart d’heure. Si le PSG est efficace en attaque, il l’est aussi en défense. Le bloc est très compact et laisse peu de fenêtres de tirs faciles au H. Enfin, sauf quand les Parisiens perdent le ballon en attaque à sept, ce qui permet à Nicolas Claire de marquer de loin (10-6, 16′). Cela dit, le fait d’avoir une bonne défense facilite la vie de Thierry Omeyer, qui repousse beaucoup de tirs assez faciles. Le PSG prend huit buts d’avance très logiquement (16-8, 25′).

NANTES EN DIFFICULTÉ EN DÉFENSE

image: http://i1.wp.com/handnews.fr/wp-conte ... ntes.jpg?resize=300%2C200

claire-nantesEst-ce l’absence de Rock Feliho, chef habituel de la défense du H et qui figurait parmi le staff pour ce match à cause d’une pointe aux ischios, qui a désorienté Nantes ce samedi ? On ne va pas entrer dans le handball fiction, mais Nantes a en tout cas laissé trop d’espaces en défense contre une équipe de Paris qui n’attendait que ça. En difficulté sur la défense au pivot en début de rencontre, les Ligériens ont ensuite laissé trop d’opportunités aux shooteurs longue distance du PSG, dont Mikkel Hansen et Nikola Karabatic, chacun à quatre buts à la mi-temps. Malgré deux temps-morts pris en première mi-temps, Thierry Anti n’a pas trouvé la formule gagnante pour sa défense pour cette finale, et le H a encaissé 19 buts en première période (19-11).

UN TITRE MÉRITÉ POUR PARIS

image: http://i2.wp.com/handnews.fr/wp-conte ... -PSG.jpg?resize=300%2C200

remili-psgLe PSG n’a pas perdu en maîtrise au retour des vestiaires. Les champions de France en titre atteignent même la barre des dix buts d’avance après un sept mètres de Mikkel Hansen (25-15, 39′). Paris peut aussi s’appuyer sur un très bon Thierry Omeyer, impérial sur les jets de sept mètres (3/4) et auteur d’une sublime double-parade devant Nicolas Claire (28-20, 47′). Le public du Vendéspace a pu observer une machine parisienne déjà assez bien rodée et assurément prête pour les échéances nationales, ce que n’était sans doute pas Nantes pour ce match. Les Parisiens remportent leur troisième Trophée des champions consécutifs avec une victoire 35-26.

LA FEUILLE DE MATCH

Paris-Nantes : 35-26 (19-11)

Arbitres : MM. Dentz et Reibel.

Paris. Gardiens : Omeyer (19/44), Skof. Joueurs de champ : Gensheimer (4/5), Mollgaard (2/2), Accambray (0/2), Stepancic (5/9), Remili (2/5), Kempf, L. Karabatic (6/7), Hansen (5/5), Narcisse (cap) (4/6), Nielsen (3/5), N. Karabatic (4/5), M’Tima. Stepancic (17′), Nielsen (27′). Entraîneur : Zvonimir Serdarusic.

Nantes. Gardiens : Dumoulin (5/21), Siffert (6/25) (cap). Joueurs de champ : Lagarde (1/3), Gharbi, Claire (5/11), Nyateu (0/1), Klein (4/5), Buric (1/3), Tournat (0/1), Derot (2/7), Matulic (5/6), Delecroix (2/3), Gurbindo (0/2), Balaguer (3/5), Pechmalbec (3/3). Entraîneur : Thierry Anti.

MONTPELLIER TROISIÈME DU TOURNOI

En amont de la finale, Montpellier s’est imposé contre Saint-Raphaël (27-33). Les Varois ont bien dominé la première période, et ont atteint la mi-temps avec deux buts d’avance (15-13), mais Montpellier s’est réveillé et a livré une deuxième période plus convaincante. Le MHB a infligé un cinglant 12-3 à son adversaire en onze minutes (18-14, 34′ ; 21-26, 45′), pour bien gérer sa fin de match. Saint-Raphaël, mal préparé pour ce tournoi, quitte logiquement la Vendée avec deux défaites.


En savoir plus sur http://handnews.fr/2016/tdc-paris-vai ... ions/#iskOpz0QQ8g4EVsc.99

Contribution le : 18/09/2016 20:51
_________________
"Répéter n’est pas recommencer". D.Constantini
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: News handball France
Modérateur
Inscrit:
13/02/2008 18:09
De Lanne
Groupe:
Animateur Site
Post(s): 4458
Niveau : 49
HP : 242 / 1214
MP : 1486 / 34656
EXP : 59
Hors Ligne
Médias
Vers plus de handball à la TV ?
le 20 novembre 2016,
image: http://i1.wp.com/handnews.fr/wp-conte ... 2926.jpg?resize=640%2C425
TV télé

Manuel Valls, Premier ministre, a chargé en mai 2016 le sénateur David Assouline d’une mission temporaire auprès de Audrey Azoulay (ministre de la Culture et de la Communication), de Patrick Kanner (ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports) et de Thierry Braillard (secrétaire d’Etat chargé des sports), sur les moyens de favoriser l’accès du plus large public à la diffusion des événements sportifs à la télévision, d’une part, et d’améliorer l’exposition de la diversité des disciplines et des pratiques sportives, d’autre part. C’est donc vendredi dernier que le sénateur a remis son rapport de 248 pages aux différents ministres concernés sur le sport à la télévision en France, «pour l’accès au plus grand nombre, pour la diversité des pratiques et des disciplines exposées».

Le sénateur socialiste préconise notamment une couverture complète des Jeux Paralympiques, la fin de la distinction entre compétition masculine et féminine (entraînant la parité pour la diffusion des équipes de France et des clubs français), l’extension de la diffusion en clair à tous les matches à élimination directe en plus de l’ouverture, demi-finales et la finale, pour les compétitions se déroulant en France, l’application du décret dans les départements et territoires d’outre-mer et enfin l’entrée de quatre sports dans la liste des «événements d’intérêt majeur» (EIM) : le volley, la voile, le judo et la natation.



Si on se focalise sur le handball, le sénateur a réalisé son analyse en prenant en compte le championnat d’Europe et le championnat du monde pour les équipes de France, masculine et féminine. Davis Assouline recommande pour le handball la diffusion de tous les matchs à élimination directe auxquels participeraient les équipes de France. Dans le cas où une de ces deux compétitions seraient organisées sur le territoire français, comme le Mondial 2017 masculin ou l’Euro 2018 féminin, le sénateur recommande la diffusion de tous les matchs à élimination directe de l’ensemble de la compétition, y compris les matchs des Bleus et Bleues en cas de qualification. Cette obligation de diffusion serait mise en place sur une chaîne publique et gratuite et non payante comme c’est très souvent le cas aujourd’hui avec beIN SPORTS. Pour rappel, la loi oblige actuellement que en cas de présence d’une équipe de France de handball lors d’une finale d’une compétition internationale, celle-ci soit diffusée sur une chaîne publique.

Le Gouvernement s’est dit favorable au suivi de ces recommandations contenus dans le rapport Assouline. Espérons qu’il ne tombe pas aux oubliettes comme très souvent…

Contribution le : 26/11/2016 04:55
_________________
"Répéter n’est pas recommencer". D.Constantini
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: News handball France
Modérateur
Inscrit:
13/02/2008 18:09
De Lanne
Groupe:
Animateur Site
Post(s): 4458
Niveau : 49
HP : 242 / 1214
MP : 1486 / 34656
EXP : 59
Hors Ligne
Euro (F)
Les Bleues sur France Télévisions
le 23 novembre 2016,

image: http://i1.wp.com/handnews.fr/wp-conte ... uipe.jpg?resize=640%2C427
Crédit photo : FFHB / S.Pillaud

Crédit photo : FFHB / S.Pillaud

L’information paraît tellement étonnante compte tenu du contexte actuelle dans le PAF qu’il fallait la souligner : les Bleues d’Olivier Krumbholz pourraient faire leur retour sur France Télévisions à l’occasion de l’Euro féminin qui débute dans moins de 2 semaines en Suède. Comme à chaque fois en cas de compétition internationale officielle, et en cas de présence d’une équipe de France dans le dernier carré, la diffusion des matchs doit se faire sur une chaîne non payante.

Le groupe France Télévisions, via son directeur délégué aux sports, a confirmé ce soir que le groupe publique avait acquis les droits de diffusion des 1/2 finales et des finales en cas de présences des Bleues dans le dernier carré. Voilà une nouvelle qui va faire plaisir aux fans et supporters !

Contribution le : 26/11/2016 05:02
_________________
"Répéter n’est pas recommencer". D.Constantini
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: News handball France
Modérateur
Inscrit:
13/02/2008 18:09
De Lanne
Groupe:
Animateur Site
Post(s): 4458
Niveau : 49
HP : 242 / 1214
MP : 1486 / 34656
EXP : 59
Hors Ligne
Affaire des paris : Nikola et Luka Karabatic condamnés à deux mois de prison avec sursis

Nikola Karabatic et quatorze autres prévenus ont été reconnus coupables ce mercredi en appel dans l'affaire des paris. Ils sont condamnés à des amendes allant de 10.000 à 40.000€ et à de la prison avec sursis.


De la prison avec sursis pour Nikola et Lula Karabatic. (S. Thomas/L'Equipe)

1726 jours après le tristement célèbre match de Rennes entre Cesson/Sévigné et Montpellier, quinze des seize prévenus dans l'affaire des paris suspects ont été reconnus coupables d'escroquerie et complicité d'escroquerie par manœuvres frauduleuses, et condamnés ce mercredi par la cour d'appel de Montpellier à des peines de prison avec sursis et des amendes délictuelles allant de 10.000 à 40.000 €.

Le président d'audience Georges Leroux a cependant minoré celles infligées à certains d'entre eux et notamment les huit joueurs impliqués. Il a aussi rendu un verdict avec des peines de prison avec sursis pour chacun des joueurs. Nikola Karabatic et son frère Luka sont ainsi reconnus coupables de complicité d'escroquerie. Ils devront par exemple s'acquitter de la somme 10.000 € et écopent de deux mois de prison assortis de sursis simple. Seul Mickaël Robin a été acquitté. Tous devraient bien sûr se pourvoir en cassation. Mais la démarche n'a vocation qu'à étudier une éventuelle violation du droit et non à apprécier les faits.

L'entente préalable entre les joueurs a donc été retenue par le président Leroux. Le 12 mai 2012, des paris de l'ordre de 100.000 € pour des gains estimés à quelque 300.000 € avaient été effectués sur le résultat à la mi-temps du fameux match.

Trois jours après son titre de MVP, le Champion du monde Nikola Karabatic, à la défense d'abord agressive lors du procès de 2015 puis nettement moins impertinente en appel, vient donc de perdre l'un de ses rares combats. Depuis l'ouverture de l'enquête, il incarne cette affaire. «Les faits constituent peut-être quelque chose d'immoral, convenait Me Philippe Nemausat, avocat de Nikola Karabatic, en novembre dernier, mais ça n'était pas pénalement répréhensible.» Georges Leroux en a décidé autrement. Reste maintenant à savoir comment le monde du handball se comportera avec son plus beau joyau.
Les peines en appel :

Mladen BOJINOVIC : 20.000€, 4 mois de prison avec sursis
Dragan GAJIC : 20.000€, 2 mois de prison avec sursis
Luka KARABATIC : 10.000€, 2 mois de prison avec sursis
Nikola KARABATIC : 10.000€, 2 mois de prison avec sursis
Samuel HONRUBIA : 15.000€, 2 mois de prison avec sursis
Primoz PROST : 10.000€, 2 mois de prison avec sursis
Issam TEJ : 20.000€, 2 mois de prison avec sursis
Pour rappel, les peines en première instance

Luka Karabatic : amende de 15 000 €

Nikola Karabatic : amende de 10 000 €

Issam Tej :amende de 10 000 €

Dragan Gajic : amende de 10 000 €

Mickaël Robin : amende de 5 000 €

Primoz Prost : 10 000 €

Mladen Bojinovic: amende de 30 000 €

Samuel Honrubia : amende de 10 000 €

Contribution le : 02/02 01:05:33
_________________
"Répéter n’est pas recommencer". D.Constantini
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: News handball France
Modérateur
Inscrit:
13/02/2008 18:09
De Lanne
Groupe:
Animateur Site
Post(s): 4458
Niveau : 49
HP : 242 / 1214
MP : 1486 / 34656
EXP : 59
Hors Ligne
Déjà des présidents des nouvelles Ligues

La réforme territoriale n’a pas modifié le découpage électoral de toutes les Ligues régionales de Handball, notamment les Ligues ultra-marines qui ont conservé leur périmètre. Alain Ripert (Auvergne-Rhône-Alpes), Marie-Albert Duffait (Bourgogne - Franche-Comté), Renaud Baldacci (Corse), Michel Barbot (Centre Val-de-Loire), Armand Griffon (Provence-Alpes-Côte d’Azur) font partie des premiers présidents élus (ou réélus) des 13 Ligues régionales métropolitaines tandis que les Territoires ultra-marins ont débuté le cycle électoral, notamment la Guadeloupe, avec l’élection de Gratien Batiste le week-end dernier.

Une collaboration plus accrue avec les clubs
La Ligue de Guadeloupe a changé de visage. Après un mandat de quatre années, Eddy Couriol a été devancé par Gratien Batiste qui était jusqu’à alors son vice-président (29 voix contre 20). Aujourd’hui retraité de France Télécom où il était chargé d’affaires, Gratien Batiste prend à 68 ans la responsabilité de la Ligue qui a formé tant de joueurs et notamment les champions du monde en titre, Adrien Dipanda, Cédric Sorhaindo et naturellement Didier Dinart le nouveau coach auréolé du tire mondial. « Comme tous les Guadeloupéens, je suis fier de la réussite de Didier. Nous avons tous vibré pendant le Mondial 2017, cela fait vraiment chaud au cœur, confie Gratien Batiste qui regrette toutefois que jusqu’à présent nous n’avons pas assez communiqué sur Didier pour motiver les jeunes. » Le nouveau président fait remarquer que la Ligue de Guadeloupe a vu baisser son effectif de licenciés (saison 2011-2012 : 2766 licenciés, 2012-2013 : 4120, 2013-2014 : 9838, 2014-2015 : 7454, 2015-2016 pour 4455 aujourd’hui). « L’un de nos objectifs est de visiter les communes qui n’ont pas de clubs de Handball afin d’attirer plus de jeunes, donc des licenciés. Nous souhaitons aussi plus travailler avec les clubs pour faire avancer ensemble le Handball, dans un processus de concertation. Nous visons aussi une implantation plus forte à Marie-Galante avec notamment le Handball de quartier. »



Gratien Batiste (DR)

Président de commission puis vice-président.
Autrefois licencié et dirigeant à l’USM Villeparisis (Seine-et-Marne), Gratien Batiste a poursuivi son activité dans le Handball antillais auprès du Guadeloupe Université Club puis du club phare de l’Intrépide de Sainte-Anne. Président de la Commission de discipline sous la présidence de la dirigeante émblématique Jocelyne Mocka, il a ensuite fait route commune avec Eddy Couriol de 2013 à 2017, en tant que vice-président. « Nous n’étions pas assez impliqués dans la politique et la gestion de la Ligue, un collectif s’est donc monté un mois et demi avant l’élection afin de proposer une alternance, rapporte le nouveau président. Ce sont les clubs qui ont souhaité le changement. La passation de pouvoir avec Eddy a été effectuée mercredi soir et parallèlement nous avons constitué notre bureau. » Les principales commissions, telles que la COC et les finances, ont été mises en place pour gérer au plus vite et au mieux l’activité. « Nous avons besoin d’un calendrier clair et d’un véritable suivi budgétaire », clame Gratien Batiste qui avec son équipe espère vivement : augmenter de l’offre de pratique, resserrer les liens interrégionaux, rompre l’isolement, développer les relations internationales et développer la pratique amenant vers le haut niveau.

Le point sur les élections dans les 13 Ligues métropolitaines
- Ligue Auvergne-Rhône-Alpes (fusion Auvergne - Dauphiné-Savoie - Lyonnais) - 18 février : 1 liste conduite par Alain Ripert - élu.
- Ligue Bourgogne - Franche-Comté (fusion Bourgogne - Franche-Comté) - 18 février : 1 liste conduite par Marie-Albert Duffait - élu.
- Ligue de Bretagne - 25 février : 2 listes conduites par Sylvie Le Vigouroux et Mathieu Jouan.
- Ligue de Corse - 11 février : 1 liste conduite par Renaud Baldacci - élue.
- Ligue Centre Val-de-Loire (Centre) : 3 septembre 2016 : 1 liste conduite par Michel Barbot - élu.
- Ligue Grand-Est (fusion Champagne-Ardenne, Lorraine, Alsace) - 25 février : 1 liste conduite Jean-Marie Noël.
- Ligue Hauts-de-France (fusion Nord-Pas-de-Calais et Picardie) - 25 février : 2 listes conduites par Jeannette Parat et Jean-Pierre Lepointe.
- Ligue Île-de-France (Ligue Paris Île-de-France Ouest - Ligue Île-de-France Est) - 25 février : 2 listes conduites par Jean-Louis Kimmoun et Georges Potard.
- Ligue Nouvelle Aquitaine (fusion Aquitaine - Poitou-Charentes - Limousin) - 25 février : 1 liste conduite par Didier Bizord
- Ligue Normandie - 25 février : 1 liste conduite par Nicolas Marais.
- Ligue Occitanie (fusion Midi-Pyrénées - Ligue Languedoc-Roussillon) - 25 février : 2 listes conduites par Michaël Boutines et Paul Charlemagne.
- Ligue des Pays-de-la-Loire - 03 mars : 1 liste conduite par Serge Larcher.
- Ligue Provence-Alpes-Côte d’Azur (fusion Ligue de Côte d’Azur - Provence-Alpes) - 4 février : 1 liste conduite par Armand Griffon - élu.

Et les 6 Ligue ultra-marines :
- Guadeloupe - 11 février : 2 listes conduites par Gratien Batiste et par Eddy Couriol - Gratien Batiste élu.
- Martinique - 18 février : 2 listes conduites par Daniel Nisas et par José Blezes.
- Réunion - 11 mars : 1 liste conduite par Philippe Aleaxandrino.
- Nouvelle-Calédonie : information à venir
- Mayotte : information à venir
- Guyane - 25 février : 2 listes conduite par Marc Michalon et Paul Polidor

Contribution le : 18/02 20:32:54
_________________
"Répéter n’est pas recommencer". D.Constantini
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: News handball France
Modérateur
Inscrit:
13/02/2008 18:09
De Lanne
Groupe:
Animateur Site
Post(s): 4458
Niveau : 49
HP : 242 / 1214
MP : 1486 / 34656
EXP : 59
Hors Ligne
FFHB
Les nouveaux présidents de ligues sont connus
le 26 février 2017,


On connaît depuis hier, à quelques exceptions près, la grande majorité des nouveaux présidents de ligue pour la prochaine olympiade (2018-2022). Ce we avait lieu à travers la France les élections des présidents de ligue selon le nouveau découpage des territoires avec la création des nouvelles régions. A la lecture des résultats, on constate qu’il y a quelques changements notables avec l’arrivée de nouveaux dirigeants mais de nombreux présidents sortants sont encore bien présents.

Parmi les nouveautés, on note l’arrivée de l’ancien adjoint de Daniel Costantini, Jean-Pierre Lepointe alias « Bobby » à la tête de la ligue des Hauts de France (avec Patrick Cazal) ou encore Georges Potard (ex PIFO) qui devient le président de la toute nouvelle ligue d’Ile de France. Autre personnalité élue avec Michel Barbot, ancien manager général des Bleus, qui continue l’aventure au sein de la ligue du Centre. Ces nouveaux présidents de ligue éliront le 31 mars prochain à Créteil le nouveau conseil d’administration de la FFHB ainsi que le nouveau président. Sans surprise, il s’agira de Joel Delplanque, président sortant et seul candidat en liste.

Les résultats (source FFHB) :

– Ligue Auvergne-Rhône-Alpes (fusion Auvergne – Dauphiné-Savoie – Lyonnais) : Alain Ripert élu.
– Ligue Bourgogne – Franche-Comté (fusion Bourgogne – Franche-Comté) : Marie-Albert Duffait élu.
– Ligue de Bretagne : Sylvie Le Vigouroux élue.
– Ligue de Corse : Renaud Baldacci élu.
– Ligue Centre Val-de-Loire : Michel Barbot élu.
– Ligue Grand-Est (fusion Champagne-Ardenne, Lorraine, Alsace) : Jean-Marie Noël élu.
– Ligue Hauts-de-France (fusion Nord-Pas-de-Calais et Picardie) : Jean-Pierre Lepointe élu.
– Ligue Île-de-France (Ligue Paris Île-de-France Ouest – Ligue Île-de-France Est) : Georges Potard élu.
– Ligue Nouvelle Aquitaine (fusion Aquitaine – Poitou-Charentes – Limousin) : Didier Bizord élu.
– Ligue Normandie : Nicolas Marais élu.
– Ligue Occitanie (fusion Midi-Pyrénées – Ligue Languedoc-Roussillon) : Michaël Boutines élu.
– Ligue des Pays-de-la-Loire – 03 mars : 1 liste conduite par Serge Larcher.
– Ligue Provence-Alpes-Côte d’Azur (fusion Ligue de Côte d’Azur – Provence-Alpes) : Armand Griffon élu.

Ligues ultra-marines

– Guadeloupe : Gratien Batiste élu.
– Martinique : Daniel Nizas élu.
– Réunion – 11 mars : 1 liste conduite par Philippe Alexandrino.
– Nouvelle-Calédonie : information à venir
– Mayotte : information à venir
– Guyane – 25 février : Paul Polidor élu.

Contribution le : 04/03 10:09:34
_________________
"Répéter n’est pas recommencer". D.Constantini
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: News handball France
Modérateur
Inscrit:
13/02/2008 18:09
De Lanne
Groupe:
Animateur Site
Post(s): 4458
Niveau : 49
HP : 242 / 1214
MP : 1486 / 34656
EXP : 59
Hors Ligne
Le programme de la liste Performer

Si la plupart des Ligues ont procédé à leurs élections samedi passé, l’Assemblée Générale élective de la FFHANDBALL est programmée le 31 mars prochain à Créteil. Cette élection fédérale a pour but d’élire le Conseil d’Administration qui siègera au cours de l’olympiade, jusqu’en 2020. A la date limite de dépôt des listes du 17 février 2017, une seule liste a été réceptionnée et validée par la CSOE, celle menée par M. Joël Delplanque. La CSOE se réunira à nouveau le 10 mars prochain pour valider les candidatures au titre des différents collèges.

Préambule :
Ces dernières années de nombreux bouleversements ont eu lieu. Le sport a pris une place importante dans notre société et le paysage sportif a lui-même profondément évolué. Ainsi de nombreuses activités sportives non fédérales (running, marche…) connaissent un succès de masse sans précédent, les femmes envahissent de plus en plus le marché sportif, la recherche de bien-être (physique et mental) devient une motivation essentielle à la pratique sportive, la professionnalisation du sport s’est poursuivi, un secteur professionnel du sport s’organise et se construit, des réductions budgétaires importantes s’imposent au monde fédéral et une réforme territoriale vient bousculer nos organisations sportives.
Les fédérations sont donc aujourd’hui confrontées à des défis sans précédents dans un univers où la concurrence est de plus en plus contraignante.
Pour relever ces défis et sans trahir les valeurs qui sont les nôtres, nous nous devons de porter un projet innovant et ambitieux afin que le handball reste un sport référent. Notre équipe souhaite porter un programme qui permette à l’ensemble de nos clubs de transformer ce qui semble être des contraintes en opportunités de développement.

Liste conduite par Joël DELPLANQUE

1. DELPLANQUE Joël
2. ANSQUER Monique
3. BARBUSSE Béatrice
4. BARTHELEMY Frédérique
5. BASQUIN Gilles
6. BAUDE Pascal
7. BETTENFELD Jacques
8. BIOJOUT Marie-Christine
9. BORROTTI Sylvie
10. BOURASSEAU Marie
11. DUME Christian
12. DUMONT Philippe
13. FEUILLAN Jean-Pierre
14. GODARD Michel
15. JEANNIN Pascale
16. JOURDAN Alain
17. KOUBI Alain
18. MOCKA-RENIER Jocelyne
19. MYARO Nodjialem
20. NEVEU Catherine
21. PASCAL-LAGARRIGUE Sylvie
22. PERRUCHET Claude
23. SMADJA Alain
24. VILLEPREUX Brigitte
25. WETTLE Pascal

Les 22 autres membres élus au scrutin uninominal le sont au titre des collèges suivants :
- 13 membres dont au moins 5 membres de chaque sexe au titre du collège des 13 territoires métropolitains (ligues),
- 1 membre au titre du collège des territoires ultramarins,
- 2 membres dont 1 de chaque sexe au titre du collège de la LNH et de la LFH,
- 2 membres dont 1 de chaque sexe au titre du collège des entraîneurs,
- 2 membres dont 1 de chaque sexe au titre du collège des joueurs professionnels,
- 2 membres dont 1 de chaque sexe au titre du collège des juges-arbitres.


3 objectifs stratégiques prioritaires :

1- Être performant sportivement : Confirmer et consolider nos performances sportives

Le handball est le sport collectif français le plus titré. Cette réussite sportive a contribué ces dernières décennies à positionner notre sport comme un acteur incontournable du sport français et fait la fierté de l’ensemble des handballeurs et handballeuses. En outre, elle a facilité le développement du handball tant sur le plan sportif qu’économique.
Dans la perspective de la candidature de la France à l’organisation des Jeux olympiques 2024, le handball a incontestablement un rôle à jouer et doit accroitre son rayonnement international. Pour ce faire, nous devons maintenir un niveau de performance sportive élevé à tous les niveaux (palmarès, arbitrage, organisation de compétitions internationales) et optimiser la valorisation de cette excellence sportive afin que notre fédération en tire des bénéfices au profit de l’ensemble des handballeurs et handballeuses.

Ce premier objectif se traduit par les engagements suivants :
* Définir/rédiger le nouveau PPF pour maintenir et stabiliser notre niveau de performance de notre dispositif de renouvellement de notre élite (former les élites, former l’encadrement, obtenir des résultats internationaux, …) et le mettre en œuvre durant l’Olympiade.

* Accroitre le rayonnement européen et international du handball en profitant de la réussite « Phénoménale » du Mondial 2017

* Poursuivre l’organisation de grands événements sportifs internationaux : Réussir l'euro 2018, lancer l'euro 2022,
* Performer aux JO de Tokyo,
* Préparer l'accueil des JO 2024 si Paris est désigné Ville Olympique,
* Renforcer notre présence internationale au sein des instances européennes et mondiales du handball,
* Maitriser le développement du professionnalisme et nos relations avec le monde professionnel mais également assurer aux sportif(ve)s professionnel(le)s une insertion professionnelle post carrière réussie,
* Négocier la convention FFHB/LNH,
* Tirer les enseignements des états généraux du handball féminin et s'interroger sur la gouvernance fédérale de ce secteur vers une autonomie de la LFH,
* Installer des arbitres professionnels,
* Accroitre la notoriété du handball en installant durablement notre « marque » handball au sein du paysage sportif contemporain. Grâce à nos actions et à nos résultats sportifs, la fédération s’est constituée une notoriété qu’il convient de renforcer dans un univers de plus en plus concurrentiel et où la communication digitale est devenue un élément fondamental d’une stratégie marketing moderne. Pour ce faire, nous devons installer le handball français comme une « marque » dont l’image et la notoriété pourront nous aider à attirer des partenaires et à renforcer ainsi nos ressources budgétaires,
* Mettre en place une stratégie de communication digitale cohérente,
* Concevoir une stratégie média pour développer les droits TV,
* Poursuivre notre politique d’organisation de grands événements,
* Réussir l’installation de la maison du handball dans son environnement ainsi que l’équilibre de son modèle économique. La maison du handball doit constituer un outil structurant pensé au service de toute la communauté du handball. En outre, elle doit positionner notre sport comme un sport ayant atteint une certaine maturité sportive et institutionnelle. Elle doit permettre à toute notre communauté d’avoir un lieu de partage, d’échanges, d’entrainement, et d’hébergement qui sera au service du haut-niveau mais aussi du handball amateur. Enfin, elle doit également être un outil au service de notre développement budgétaire en nous permettant de développer des ressources propres afin de nous assurer un levier d’indépendance financière non négligeable à l’égard des subventions publiques en baisse constante,
* Faire en sorte que la maison du handball soit la maison de tous les handballeurs et handballeuses,
* Implanter le siège de notre fédération,
* Accueillir nos équipes et nos instances nationales,
* Implanter l’IFFE,
* Accueillir notamment les activités du handball d’Ile-de-France,
* Créer un centre de ressources national et international,
* Ouvrir les activités de la maison vers nos partenaires institutionnels ainsi que le monde de l’entreprise (accueil de séminaires, …),
* Vendre les produits de notre marque (boutique) et fidéliser notre clientèle,
* Créer un pôle économique chargé de la gestion et de la prospection de recettes privées (état des lieux de nos partenariats/audits,…).


2- Réussir la réforme territoriale en revisitant le dialogue avec les nouvelles régions, avec une organisation, une gouvernance et un management plus adaptés de nos ressources humaines, matérielles et financières.

La réforme territoriale doit être une occasion pour notre fédération de revisiter les relations avec nos organisations territoriales, de revoir les mécanismes de fonctionnement et de communication. Cet objectif ne peut se faire qu’en impliquant à chaque fois que cela est possible les élu(e)s territoriaux mais aussi les professionnel(le)s.
Dans ce contexte, l’évolution des compétences est un des enjeux les plus cruciaux qui nous attend. Pour ce faire, nous nous sommes dotés d’un Institut de formation qui devra dans les années à venir monter en puissance afin de doter nos élu-es, nos professionnel-les des compétences nécessaires à ce nouveau modèle de fonctionnement.
Ce deuxième objectif se traduit par les engagements suivants :

* Accompagner les territoires dans la mise en œuvre de la réforme territoriale notamment dans les domaines de leur organisation, des ressources humaines et du suivi des orientations stratégiques fédérales,
* Créer les conditions d’un dialogue plus collaboratif et plus concerté entre élus et entre élu(e)s et professionnel(le)s,
* Responsabiliser davantage les territoires et leur donner une plus grande autonomie dans leur gouvernance en créant et mettant en place un outil (pacte de développement),
* Accroitre la soutenabilité des budgets des nouvelles ligues,
* Développer les services structurant aux clubs,
* Améliorer la communication interne,
* Créer les conditions d’innover et/ou d’expérimenter,
* Créer les conditions d’un rajeunissement de nos dirigeant-es,
* Revisiter notre architecture de formation pour répondre aux enjeux de performance, de développement et de professionnalisation de nos territoires en créant toujours plus de compétences dans notre encadrement sportif ou non.


3- Être performant socialement : Promouvoir la dimension sociale et sociétale en améliorant le service aux clubs pour conforter et développer nos actions citoyennes et notre ancrage social :

L’action d’une fédération ne doit pas se réduire à se préoccuper du haut-niveau. En effet, sans les licencié(e)s, sans les clubs, et sans les territoires, un sport ne peut pas prétendre être un sport de référence.
La fédération de handball a toujours été une fédération responsable à l’égard de son environnement. Elle a toujours su s’adapter aux attentes de ses licencié(e)s et répondre ainsi à sa mission de service public. Aujourd’hui et demain encore plus qu’hier, nos clubs vont devoir relever des défis en la matière et la fédération se doit de les accompagner dans leurs missions de demain.
Il s’agit également pour notre fédération de continuer son développement progressif afin de lui assurer un positionnement central dans le paysage sportif contemporain et de répondre à sa mission de développement du handball au profit du plus grand nombre.
Fière de la responsabilité sociétale qui nous incombe, notre équipe entend bien la poursuivre de façon renforcée.
Ce troisième objectif se traduit par les engagements suivants :
* Diversifier et développer notre offre de pratiques pour répondre aux nouvelles attentes et offrir aux clubs de nouvelles perspectives de développement sportif et économique,
* Établir un état des lieux du développement de nos pratiques,
* Adapter notre offre actuelle de pratique à tous nos publics potentiels (jeunes, seniors, femmes, hommes, valides et non-valides, entreprises…) et développer de nouvelles pratiques compétitives ou non pour répondre aux nouvelles attentes sociétales notamment de bien-être,
* Développer l'ensemble de nos offres de pratique sur tous les territoires en tenant compte de la spécificité régionale (existence d’intercommunalités par exemple) et de leur singularité,
* Poursuivre la féminisation de notre sport à tous les niveaux (sportive et encadrement),
* Contribuer au développement durable en favorisant des pratiques, processus respectueux de l’environnement…
* Diffuser l’héritage du Mondial 2017.

* Se doter d’outils de développement adéquates :
* Former et professionnaliser les acteurs du handball et les structures,
* Faire évoluer notre offre de formation par une nouvelle architecture structurante de notre vie associative (IFFE et ITFE),
* Renforcer nos relations avec l'Education Nationale et les fédérations sportives scolaires suite à un séminaire à prévoir à l'issue du mondial,
* Développer la fonction arbitrale grâce à la réforme lancée lors de notre dernier congrès.

Contribution le : 04/03 10:22:42
_________________
"Répéter n’est pas recommencer". D.Constantini
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer


Re: News handball France
Modérateur
Inscrit:
13/02/2008 18:09
De Lanne
Groupe:
Animateur Site
Post(s): 4458
Niveau : 49
HP : 242 / 1214
MP : 1486 / 34656
EXP : 59
Hors Ligne
Développement
La crise de croissance du handball français ?
le 28 juin 2017, par Isakovic
Brèves | France | Non classé
Tweet

Depuis longtemps le sujet faisait débat au sein des instances du handball français. Il semblerait que cela soit désormais officiel : le handball français est-il victime du succès de ses équipes nationales ? Une récente étude, très intéressante, réalisée par la FFHB et l’Observatoire du sport français de l’université de Poitiers révèle que la situation devient de plus en plus tendue au niveau local dans les petits clubs.

Après les nombreuses médailles gagnées par les équipes de France de handball depuis ces 10 dernières années, le handball français fait face actuellement à une vraie crise de croissance. Devenu le 6ème sport national avec près de 550 000 licenciés, la gestion au quotidien par les quelques 2300 clubs est de plus en plus compliquée. Les effectifs au sein de la FFHB ont explosé : +52% en l’espace de 10 ans alors que le nombre de clubs stagne, voir baisse, dans le même laps de temps.

Les résultats de l’étude pointent du doigt les problèmes liés à l’accueil des nouveaux licenciés et la saturation des infrastructures. Si 79,8% des clubs estiment leur situation générale satisfaisante ou très satisfaisante pour la saison 2016/17, l’avenir pourrait ne pas être aussi rose. En effet, alors que le potentiel de nouveaux licenciés est estimé par l’étude à 51.414, de nombreux clubs font état d’une saturation de leur capacité d’accueil. 29,4% estiment avoir atteint le maximum de leur capacité d’accueil de nouveaux licenciés, tandis que 26,6% pensent se trouver à 90% de cette capacité. Les régions les plus touchées par cette saturation sont Provence-Alpes-Côte d’Azur (50% des clubs à 100% de leur capacité d’accueil) et l’Ile-de-France (42,5%). Cette situation alarmante s’explique par 3 raisons principales : la disponibilité des équipements, la situation financière des clubs et le développement de l’encadrement. Ainsi 29,6% des clubs citent les ressources humaines bénévoles comme premier sujet d’inquiétude pour l’avenir et 55,2% estiment avoir un nombre d’éducateurs sportifs insatisfaisant ou peu satisfaisant. Pour 22,6% des clubs, la situation financière est la préoccupation numéro un. Parmi les clubs en difficultés financières, 46,2% estiment que ces difficultés proviennent des baisses de subventions publiques, loin devant la baisse des partenariats avec les entreprises (20,4%).

Pour 18% des clubs, les équipements est le sujet majeur. Le manque d’équipements est pour 54% des clubs la principale limite à leur développement. Le manque de créneaux horaires disponibles est pointé du doigt : 58,4% des clubs n’ont bénéficié d’aucun nouveau créneau horaire en 2016/17. Cet état de crise est également le fait d’une forte concurrence avec les autres disciplines. En effet, un gymnase local est souvent utilisé par d’autres sports indoor comme le basket ou le volley…et les créneaux d’utilisation ne sont pas extensibles !

Même si aujourd’hui, la grande majorité des clubs vivent grâce à l’appui et aux aides des collectivités, la relation entre ces dernières et les clubs de handball est assez hétérogène. Parmi les quatre niveaux de collectivités, la région est celui avec lequel les relations sont à la fois les moins satisfaisantes (41,4% de réponses négatives) et les moins significatives (31,2% des clubs jugeant cette relation « sans objet »). Sans surprise, c’est avec les communes que les relations sont les plus étroites (seuls 0,6% des clubs estimant cette relation « sans objet ») et les plus fructueuses : 53,8% des clubs les jugent satisfaisantes et 27% les estiment très satisfaisantes.

Alors que les dirigeants du handball français viennent à peine de digérer la réforme des territoires et ont dans le viseur l’ouverture de la Maison du Handball fin 2018, juste avant l’Euro féminin organisé en France, il s’agirait également de réfléchir à donner des moyens en régions pour aider le développement de nouveaux clubs (nombre qui stagne depuis bientôt 20 ans) et ainsi faire émerger de nouveaux lieux de pratique.

Contribution le : 09/07 22:27:02
_________________
"Répéter n’est pas recommencer". D.Constantini
Créer un fichier PDF de la contribution Imprimer



 Haut   Précédent   Suivant




Enregistrer votre réponse
Compte*
Nom   Mot de passe    
Message:*


Vous ne pouvez pas débuter de nouveaux sujets.
Vous pouvez voir les sujets.
Vous ne pouvez pas répondre aux contributions.
Vous ne pouvez pas éditer vos contributions.
Vous ne pouvez pas effacez vos contributions.
Vous ne pouvez pas ajouter de nouveaux sondages.
Vous ne pouvez pas voter en sondage.
Vous ne pouvez pas attacher des fichiers à vos contributions.
Vous ne pouvez pas poster sans approbation.

[Recherche avancée]